24/05/2017

Collaboration francophile en Belgique

Vlaams Belang, FN,

Happart, Burgeon, Collignon, ...:

collabos de la France

 

 

1) Faligot, Malcolm-Smith, Ex-mercenary quizzed over Belgian slayings, The
European, 29/11/1992


There  was speculation that there were links to attempts by foreign governments to destabilise the Belgian state. More than 20 people were killed and scores more injured in 1982, 1983 and 1985 during a series of raids on supermarkets by gunmen wearing carnival masks in the Brabant region. Jacques Laffaille worked for the DGSE (France's intelligence service).
The Belgians want to question Laffaille about trips he made to their country in the early 1980s.

 

 

2) J.Fr. Deliège, José Happart chez les Suisses, LB, 12/2/1988


Malgré l' interdiction du gouvernement, il prend la parole à Moutier ... et met en garde les Wallons. Moutier, petite ville du Jura, dans le canton germanophone de Berne, veut par le truchement de son maire autonomiste, son rattachement au canton francophone du Jura.
Pourtant, pour des raisons financières et religieuses (ils sont protestants), maints francophones jurassiens n' en veulent pas, les autonomistes étant en majorité catholiques.
« Bravant l' interdit, José Happart s'est donc exprimé à Moutier, sans aucun problème, devant 200 militants autonomistes et toute la presse écrite et audiovisuelle suisse.  et cela sans faire dans la dentelle: « Dans l' Etat suisse, vous avez les Allemands (sic), dans l' Etat belge, nous avons les Flamands (sic).  Ce sont les mêmes (sic) germains, impérialistes, refusant aux citoyens le droit de vivre dans leur langue et dans leur culture. » 

 

 

3) Willy Burgeon, à 'Dimanche matin', le 22/8/94, in: LB, 22/08/1994


Willy Burgeon, président du Conseil régional wallon: « Les Wallons sont très tournés vers la France qui, comme le dit un chant wallon, est un peu notre maman (sic). »

 

 

4) J. Erler, Robert Collignon à Paris ou la diplomatie régionale, LB, 29/09/1994

« Sur le plan politique, le déplacement de M. Collignon n'a eu aucun impact sur la population française.  Les médias de l' Hexagone ont superbement ignoré le déplacement du ministre-Président.  Ce fut, du reste, exactement pareil quand Guy Spitaels et Luc Van den Brande furent aussi reçus à l'Elysée.  Paradoxalement, ces visites extérieures ont donc pour principale vertu une reconnaissance (espérée) de chaque ministre-président dans sa propre région. » 

 

 

5) Vaute Paul, L' extrême droite, un mai 68 à l' envers?, LB, 24/11/1995

 

Naissance en 1984 du Front national, inspiré de celui de Le Pen.
Les cadres du Vlaams Blok sont formés aux thèses de la Nouvelle Droite, le
courant d' Alain de Benoist.

08:53 Écrit par down with the anti-Belgian traitors dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.